Imprimer

Romain Ndoumbe : Font Romeu parie sur le snowboard

 
Acteur important du développement du snowboard dans la région, responsable du Dispositif National de Coordination des Pôles Snowboard du site de Font Romeu, issu du club des Angles, comité départemental et régional, Romain Ndoumbe a 32 ans de ride dans les jambes.
 
Ici la particularité est le lycée sportif comprenant une dizaine de sections, du ski alpin au foot en passant par l'athlétisme ou le hockey, et depuis 2011 une Section Snowboard. Chaque section est autonome, mais tout ce petit monde vit et se développe ensemble. C’est un véritable campus du collège, associé au Centre National d'Entrainement en Altitude et à la fac, le tout à 10 minutes à pied de la station.
 
Depuis cette année, la Section Snowboard est un Pôle Espoir soit une structure satellite du Centre National d'Entrainement d’Albertville. Les jeunes font du snowboard les matins, rentrent à pied pour déjeuner et vont en cours des rails ont même été installés à l'intérieur du bahut s’ils ont une heure d’étude… 1h d'étude
Les entrainements sont adaptés aux deux groupes, le « Coupe du monde » avec Seb Konijnenberg, Enzo Valax, Titouan Bartet, Sacha Moretti, Lucile Lefèvre et Thalie Larochaix et le groupe  « relève Coupe d'Europe» composé de Nathan Gray, Juan Cachat, Noé Larochaix, Eliot Pentecote, Lenny Oliver, Tom Venderotte, Luan Salgueira, Chloé Sillières, et Lucie Silvestre.
L’internat ouvert 7 jours sur 7 facilite l’accueil des jeunes qui viennent de loin, Le coût de l’année scolaire à l'internat est de 1700€, les 7000€ nécessaires pour le coaching sont financés par la fédé, avec participation des clubs et des parents. Seuls les déplacements sont à la charge des jeunes.
 
Aux standards « coupe du monde ». Le Park de Font Romeu est de mieux en mieux... et la fédération a signé une convention qui garantit des lignes ridables tout l'hiver. Avec 4 ans de Coupes du monde Font Romeu, la ligne XXL comporte au moins 3 kickers de 18 à 20m et des rails engagés. C’est un bel outil avec plus de 20 modules et deux lignes d'enneigeurs.
Le travail effectué de concert entre la station, les shapers d'Altiservice, la section ski freestyle et la section snow donne un produit au top pour tous le monde. Faire un park « world class » comme à Laax ou à Livigno, ça ne se fait pas en une saison. Mais toutes les préformes sont faites, elles sont améliorées d'année en année, fin novembre les modules étaient prêts pour l'ouverture !
 
Pour le futur du freestyle français Romain Ndoumbe parie sur le snowboard : « Il faut qu'on arrive à faire une génération d'élite pour que la fédération mette plus d'argent. C'est ce qui est arrivé dans le ski de fond avec Martin Fourcade et les autres. Le snowboard est la discipline la plus regardée aux JO, le surf et le skate, rajeunissent les JO et touchent la cible que tout le monde veut attirer, les plus jeunes... En tout cas ce qui est fait à Font Romeu devrait faire avancer les choses. »

 

Source : Snow surf.com