Bienvenue sur le site officiel de Font-Romeu Odeillo Via située dans les Pyrénées Orientales (66). 
Retrouvez toute l’information sur la commune et sur l’ensemble des services utiles aux romeufontains et à leurs visiteurs.

Journées du patrimoineSamedi 17 et dimanche 18 septembre à la chapelle de Via l’Office de la Culture et du Patrimoine de Font Romeu présente une exposition de peinture contemporaine ‘’ LE CHEMIN DE CROIX DU CALVAIRE » ensemble d’œuvres de Monique Ochs.

Y seront présentées les interprétations de l'artiste locale, des 14 stations du chemin de croix situé au col du calvaire. Depuis toujours Monique Ochs regarde avec attention, aux abords de l’Ermitage, ce point culminant entre Mont Louis et Font Romeu.  Ses peintures expriment son sentiment d’élévation ressentit sur ce chemin jalonné des  chapelles dans lesquelles  les dévotions ancestrales semblent avoir laissé une empreinte indélébile dans la pierre.  Au sommet du calvaire un espace immense s’ouvre offrant une vue  à 360°.   Autour des trois croix, sur le parapet une table d’orientation révèle le nom des sommets environnants.

Exposition de Monique Ochs  à la Chapelle de Via samedi 17 et dimanche 18 septembre de 14h à 18 heures en présence de l’artiste.

Art et patrimoine seront également évoqués lors de la Conférence de Philippe Lavaill : ‘’Patrimoine  intime et patrimoine public dans le monde de la sculpture’’.
Dimanche 18 à 10h, à la salle de conférences de l’Office du Tourisme
 
Programme des journées du patrimoine à Font Romeu :
Samedi 17 septembre
9 h 30 : proposition de visite de la Mairie, à Odeillo.
11 h : visite de la nouvelle Ecole du Soleil, à Odeillo.
15 h : promenade accompagnée sur le Musée sans murs ( départ avenue Jean Paul, près le Grand Hôtel, Font-Romeu )
16 h 30 : visite commentée de la chapelle de l’Ermitage, ses retables, son célèbre camaril, ses ex-voto, …
 
Dimanche 18 septembre
10 h 00 : conférence de Philippe Lavaill : ‘’Patrimoine  intime et patrimoine public dans le monde de la sculpture’’ à la salle de conférences de l’Office du Tourisme
14 h 30 : visite du Grand Hôtel de Font-Romeu comportant des éléments classés Monuments Historiques.
15 h 30 : balade commentée sur le Musée sans murs (départ   avenue Jean Paul, près du Grand Hôtel) suivie vers  16 h 30 d’une visite de la chapelle de l’Ermitage.
Samedi et dimanche de 14 h à 18 h, à l’église de VIA Exposition de peintures ‘’ LE CHEMIN DE CROIX DU CALVAIRE ‘

ChèqueSportCultureSoutenir les jeunes de Font-Romeu, Odeillo et Via dans leurs activités sportives et culturelles est un objectif important de la municipalité. L’aide directe aux Romeufontains, qui a été mise en place pour l’année 2015/2016 prends maintenant sa forme définitive : le chéquier sport-culture.
 
A partir de fin septembre, sur présentation d’une copie de la taxe d’habitation à l’accueil de la mairie, chaque enfant Romeufontain (scolaire, lycéen ou étudiant) se verra remettre un chéquier nominatif de 90 € composé de 6 chèques de 15€.
 
Les étudiants lointains (hors Capcir, Cerdagne et Haut Conflent), du collège, du lycée ou de l’université, qui sont internes ou locataire sur la commune, sont également concernés par cette aide directe. Il leur sera remis un chéquier nominatif de 45€ à l’accueil de la mairie sur présentation d’une attestation de loyer et d’un justificatif de domicile des parents (taxe d’habitation ou facture électricité, eau ou téléphone).
 
Ces chèques ne sont, bien évidemment, ni cessibles ni échangeables.
 
Le chéquier : mode d’emploi
Lors de son inscription dans une association, chaque titulaire se verra déduire le montant du ou des chèques remis.
Chaque association sera remboursée par la mairie du montant des chèques remis.
 
Les associations vont toutes recevoir un message en ce sens lors des assemblées générales de l’OMS et de l’OCP.
 
Nous souhaitons vivement que les autres communes de notre territoire adoptent un système d’aide analogue pour aider leurs ressortissants (qui représentent la  majorité des adhérents des associations de Font Romeu).
 
Nous allons renforcer ce dispositif au fil des 2 prochaines années pour que toutes les familles de Font-Romeu, Odeillo et Via puissent offrir les pratiques sportives et culturelles à leurs enfants.
 

023sculturesLa dernière œuvre placée Musée sans Murs est du sculpteur Jacques Bourges.  

Né en 1950 à Lacrouzette, capitale du granit du Tarn, fils et petit-fils de granitier, ce passionné de dessin, peinture et poésie, commence tout jeune, à «taper» sur le granit et évidemment c’est dans du granit que la "Maternité",  sculpture imposante, est taillée.

Le thème représenté s’impose de lui-même aux promeneurs qui  découvrent la sculpture sur le sentier tellement la taille du roc par l’artiste est expressive !

Aux côtés de « Hommage à Lutteur B », la galerie la plus haute d’Europe s’est dotée cet été de plusieurs nouvelles œuvres. Deux d’entre elles ont été conçues par les élèves de Philippe Lavaill, en Andorre et en Espagne, pour l’artiste c’est un excellent moyen de communiquer sur le concept du Musée sans Murs en catalogne.

Une, crée par l’école d’art pour adultes «Apel·les Fenosa » de Vendrell près de Tarragone est située à proximité du château d’eau. Intitulée « le Monde de Fenosa », c’est une allégorie à l’iconographie du célèbre sculpteur dont les premières œuvres ont été acquises par Picasso et qui fut le compagnon de Coco Chanel. Etonnante silhouette féminine longiligne coiffée de végétaux et d’une envolée d'oiseaux, elle témoigne de l’influence transmise par le maître catalan à Philippe Lavaill et rappelle la ligne de  son « Araignée du Soir », sculpture exposée au Grand Hôtel l’an dernier. Philippe qui a  longtemps côtoyé le célèbre artiste dirige le groupe des 20 élèves de Vendrell où se trouve la Fondation Apel·les Fenosa.

La deuxième œuvre est celle de l’école de sculpture de San Julia en Andorre où Philippe intervient depuis des  années. Coulée dans du ciment de haute résistance et renforcée par des fibres de verre « Instant de transition » représente une porte en métal noir franchie par trois personnages blancs. Un passage symbolique vers où ? A chacun de trouver son chemin…

Et pour tous ces artistes c’est l’instant de la reconnaissance de leur créativité offerte parmi les œuvres de la collection du musée romeufontain. La transition entre le moment où, sous l’inspiration, l’œuvre se façonne  et celui où, scellée sur son socle, elle se mêle à la vie des passants ! 

017musée sans murs juillet 2016 021musée sans murs juillet 2016 009scultures  
« Le Monde de Fenosa » a été placée  par les services municipaux sur les socles batis par l’équipe du chantier d’insertion à proximité du château d’eau  
035musée sans murs juillet 2016 046musée sans murs juillet 2016 044musée sans murs juillet 2016
 

Dominique Démelin, Philippe Lavaill et Maurice Girma posent auprès d’« Instant de transition » sculpture de l’école de San Julia en Andorre 

 

 

011sculturesCa y est, après avoir été exposée tout l’été en centre-ville,  la dernière sculpture de Philippe Lavaill pour Font Romeu a trouvé sa place dans la forêt.

Fasciné par les chevaux l’artiste catalan réalise là son premier cheval monté en hommage à Lutteur B, cheval médaillé olympique. Les lauriers, l’illustre  flamme ornent l’œuvre de métal entourant ce couple dont  le destin s’apparente à une tragédie grecque. Au sommet de leur gloire, le cavalier perd son partenaire, euthanasié suite à l’attaque d’un étalon échappé de son pré, à quelques mois de l'échéance des Jeux de 1968.

Sur la balade du Musée sans Murs, le promeneur découvre Lutteur B  et Pierre Jonquères d’Oriola placés tel un arc de triomphe  devant le stade où se disputaient alors les concours hippiques et où ils étaient entrainés avant  les JO de Tokyo en 1964.

Hasard ou synchronicité cette acquisition a été un beau présage pour l’équitation, en effet en 1964 le couple avait remporté la seule médaille d’or des JO lors de la dernière épreuve, et cette année, ce sont les cavaliers français qui ont décroché les premières médailles d’or à Rio !

Lali photoMélomanes avertis ou discrets amateurs de musique classique, tous seront sous le charme de la talentueuse pianiste Lali Menucci, accueillie ce mardi 9 août par l’Office de la Culture et du Patrimoine de Font-Romeu. Après de solides études au Conservatoire National Tchaïkovsky de Moscou, puis en France auprès de l’Académie Internationale Supérieure de Musique, Lali Menucci a donné de nombreux concerts non seulement dans ces deux pays, mais aussi en Angleterre, Bulgarie, Tchéquie, Slovaquie,… Accompagnatrice de musiciens renommés, mais en solo ce soir, elle fera vibrer son public dans ses interprétations des plus grands compositeurs : Jean-Sébastien Bach, Beethoven, Rachmaninov, Chopin, César Franck. Belles émotions au programme !

A la chapelle de l’Ermitage, 21 h. – Entrée 10 €, gratuit -12 ans. Billetterie à l’Office du Tourisme de Font-Romeu et à l’entrée au concert.

concerts classique août 2016Vive émotion partagée, quelles que soient leurs croyances ou pratiques religieuses, par les auditeurs du magistral concert de mardi dernier à la chapelle de l’Ermitage. Tous debout dans une minute de silence, en hommage au prêtre lâchement et sauvagement assassiné le matin même dans son église. Certains participants l’auront confié à N.D. de Font-Romeu, présente dans son camaril d’or et de fastueuses polychromies.

En ce mois de juillet, l’Office de la Culture et du Patrimoine invitait résidents et vacanciers à l’écoute d’un programme musical, riche de la diversité de ses œuvres et du talent de leurs interprètes. Les concerts du mardi sont désormais installés et attendus des mélomanes et autres amateurs de musique classique, conquis, voire fascinés, par le talentueux pianiste François-Michel Rignol, par le duo violon-guitare des sœurs Rubio, et ce mardi 26 juillet par la sublissime prestation du jeune pianiste brésilien César Birschner-Lira. Succès annonciateurs de la qualité des concerts proposés au mois d’août, annoncés entre autres supports dans « la balade du vacancier » de l’Indépendant.

 MG 3608RagaDuo19JuilCe mardi 19 juillet, ce sont les sœurs Rubio – Raphaëlle et Gabrielle, RaGa Duo – qui charmeront leur public. Plutôt rare, cette formation surprend et intéresse. C’est ainsi que plusieurs festivals, en France, en Espagne et en Italie ont ouvert leurs scènes à ces jeunes musiciennes. Toutes deux assurent, parallèlement à leur duo, des prestations de haute qualité, pour l’une à l’Opéra National de Lyon et à l’Orchestre National de Bordeaux, pour l’autre au Conservatoire national de Musique et de Danse de Paris. Leur talent augure de leur succès dans l’interprétation des œuvres qu’elles proposent, compositions de Paganini, Roberto Rossi, Pablo de Sarasate et quelques autres. Une belle soirée en perspective.

Concert à 21 h. -  Entrée 10 €, gratuit – 12 ans.- Billetterie à l’Office du Tourisme de Font-Romeu et à l’entrée au concert.

chevalAvec ses œuvres réalisées pour Musée Sans Murs Philippe Lavaill égrène l’histoire et le patrimoine de notre ville. Sa nouvelle sculpture évoque le côté olympique de Font Romeu et rend hommage à Lutteur B, le cheval  qui a remporté l’unique médaille d’or des Jeux Olympiques de 1964 avec son cavalier Pierre Jonquères d'Oriola.

Fasciné par les chevaux, c’est  le premier cheval  monté que conçoit l’artiste. Si le cavalier viticulteur est célèbre dans la région et le monde équestre, cette sculpture prend toute sa dimension à Font Romeu lorsqu’on se souvient que c’est là que se sont entrainés ces deux futurs médaillés d’or, pionniers des stages en altitude !

Ce n’est pas un hasard non plus si cette belle statue de métal est exposée en juillet sur l’esplanade des Comtes de Cerdagne. Nombreux sont les athlètes qui préparent Rio dans notre ville en cet été olympique. D’ailleurs, la sculpture sera inaugurée  le 23 juillet prochain, à l’ouverture du Festival du Livre de Montagne 2016, dédié aux sportifs de haut niveau.  Et, c’est avec une démonstration de shiatsu su équin que débute le Marché BioZen ce vendredi 15 juillet.

Plus tard, tel un Arc de Triomphe, l’œuvre prendra sa place dans la forêt. Le visiteur qui s’interrogera sur ce couple, orné de lauriers, sautant l’obstacle auprès de l’illustre flamme aura en perspective, en arrière-plan, la prairie où se sont répétés les entrainements qui ont mené la France à l’or Olympique pendant l'ultime épreuve des jeux de Tokyo !

057musée sans murs juillet 2016
En pose devant sa dernière création pour Font Romeu
Philippe Lavaill entouré de Dominique Démelin
 et Martine Wojtecki, Présidente du Musée Sans Murs

La programmation estivale des concerts classiques du mardi débutera le 11 juillet  avec deux récitals de piano de Françoic Michel Rignol. L’œuvre intégrale de Déodat de Séverac sera interprétée dont « Cerdanya » en partie inspirée de l’Ermitage de Font Romeu. Les mélomanes apprécieront ces deux programmes distincts à 18h et 21h. L’entrée est de 15 € pour les deux concerts.

Puis jusqu’à fin août un concert se tiendra tous les mardis à 21h comme à l’accoutumée. Violon, guitare, violoncelle flutes… régaleront les oreilles du public de l’Ermitage et le 30 août, c’est dans la chapelle de Via que se clôturera cette saison classique.

Les billets d’entrée sont disponibles à l’Office de Tourisme et sur place à 10 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

concerts classique juillet 2016 Copie2concerts classique août 2016

L’assemblée générale du Cinéclub LES AMIS DU CINEMA se réunira lundi 27 juin 18h30 salle Stéphanie de l'Office du Tourisme de Font Romeu.

Ordre du jour:
-Rapport d'activité
-Rapport financier
-Saison 2016-17
-Renouvellement du C.A.
 

 

 

Comédie Dramatique de Radu Mihaileanu - France- 2011- 2h10mn -

Vendredi 24 Juin 2016

Cinéma de Font-Romeu à 20h15

(PROJECTION 20H30)

Avec la participation de l'  « Association KERA » 

Depuis des générations, les femmes d'un petit village arabe isolé vont puiser l'eau à la source, située loin des habitations, et la rapportent péniblement sur leurs épaules. Les accidents sont fréquents. Leila, la jeune épouse de l'instituteur Sami, organise la révolte. Son message passe mal auprès des autres villageoises, d'autant qu'elle n'est pas née dans le village et manque de l'autorité nécessaire. Une vieille femme lui apporte son soutien. Et c'est décidé : toutes se refuseront à leurs maris jusqu'à ce qu'ils acceptent de partager le travail. Sami est d'accord avec l'initiative de Leila, mais doit affronter l'hostilité de sa mère

OUVERT A TOUS

Guitare flamenco de Pedro Soler, création de petits paniers en matériaux recyclés avec « l’Art de Rien », poésies, et initiations peinture et modelage à Emergence ont été largement plébiscités en ce début de la semaine culturelle.

Ce vendredi soir c’est une démonstration de Tango Argentin avec les associations Porque No et  «  ENTRAMISDANSONS »… et demain, Samedi 18 ce sera notre patrimoine qui sera à l’affiche avec la balade « Si Font Romeu m’était conté » en compagnie de Jean Louis Bonhoure et la conférence de Jean Louis Blanchon sur la Catalogne vue par Gaudi à 18h au Club Amitié Soulane.

De beaux moments à apprécier sans modération pendant cette ne semaine culturelle de juin proposée par l’Office de la Culture et du Patrimoine ! 

005semaine culturel 004semaine culturel
Predro Soler a ouvert la semaine culturelle en musique
dans la chapelle de l'Ermitage 
Avec « l’Art de Rien », les  matériaux recyclés
ont été valorisés

035ecolo coC’est aux Airelles que s’est déroulé le stage de Sylvie Marc pour l’association Plumes et Calames. Venues du Gard, les stagiaires ont approfondi le travail sur le mouvement et la calligraphie latine. Une occasion aussi d’offrir quelques cartes calligraphiées aux prénoms des participants à l’Ecolo CO.

Nous retrouverons Sylvie et ses plumes en juillet lors du salon du livre les 24 et 25, puis à Saillagouse pour un stage et une expo. 

 

 

 

 

038ecolo co

009théatreC’est une salle bien pleine composée essentiellement des jeunes des ateliers d’expression théâtrale de Pierre de Coubertin et du collège de Bourg Madame qui a apprécié cinq contes de Perrault ce jeudi soir. Revisités et interprétés façon Schrek, manga, Kirikou ou Tex Avery,  "Le petit Poucet, Barbe Bleue, Les fées ou encore Le Petit Chaperon rouge" ont pris des allures contemporaines avec des références tout de suite reconnues par les jeunes !

Après une représentation bien menée et très applaudie un temps a été consacré  aux nombreuses questions des spectateurs. Le fonctionnement des effets spéciaux,  la gestion du trac, pourquoi c’est la version manga qui a été choisie pour Barbe Bleu, comment on devient comédien… Stéphane Roux et Philippe Gaillard ont très gentiment répondu pendant que les techniciens rangeaient le matériel et démontaient les décors.

Très attentifs à l’histoire de Stéphane Roux,  l'auteur et interprète de ce spectacle, qui trouvait "qu’il ne jouait pas assez après l’école" et qui, après des études de droit, journalisme et Science Po, est finalement devenu acteur… ces comédiens en herbe se souviendront de cette rencontre inspirante. Et certainement qu’ils en ont reparlé le lendemain lors 4èmes Rencontres de théâtre jeune public de Cerdagne qui se sont tenues au lycée de Font-Romeu.

Merci pour cette très belle proposition théâtrale concoctée par la Saison Cerdane en partenariat avec la Fédération des Œuvres laïques !

006théatre 003théatre
012théatre 019théatre

affiche PERRAULT ça CartoonUne belle tranche de rire se prépare ce jeudi 26 mai à 18h30 au Cinéma Casino de Font-Romeu, cure avec "PERRAULT, ça CARTOON !" de la Compagnie Label ... Créé au Théâtre Bourg Neuf Avignon 2008. Joué au Commedia, au Point-Virgule à la Luna, au Cinévox ce spectacle est savant mélange de contes de Perrault à la sauce Tex Avery et autres références de films d'animations .... Imaginez cinq contes de Perrault racontés à la manière de dessins animés : « Le Chat botté » façon Schrek, « Le petit Poucet » à la manière de Kirikou, « Barbe Bleue » en manga, « Les fées » en théâtre d’ombres et « Le Petit Chaperon rouge » en Tex Avery... Le tout mis en musique et bruité en direct par le maître de musique de Perrault, dans le salon du grand auteur ! Délirant, non ? 

Ce Spectacle familial par excellence organisé par la Saison Cerdane est à consommer sans modération ! Qu’on se le dise !!!!

Tarifs : 10€ adultes, 6€ étudiants, sans emploi, 5€ enfants, 25€ famille

PERRAULT CA CARTOON
Auteur: Stéphane Roux d'après Charles Perrault
Compositeur : Philippe Gaillard
Mise en scène: Stéphane Roux et Tristan Petitgirard Rault
Artistes : Stéphane Roux (Perrault) et  en alternance pour le maitre de musique, Philippe Gaillard ou Julien Mouchel ou Samuel Séné.

L’assemblée générale de l’Office de la Culture et du Patrimoine s’est tenue  le mardi 5 avril en mairie de Font-Romeu Odeillo Via. Autour de la présidente Olivia Westhead, les élus Nicole Lesavre, Turenne Chausse et les représentants des associations locales ont adopté les points prévus à l’Ordre du jour concernant le bilan financier, moral 2015, le renouvellement des cotisations, et le  processus de réception des dossiers de subvention des diverses associations. Ensuite, le Bureau a été renouvelé à l’identique à l’unanimité.

Pour la prochaine saison, l’OCP va assurer, comme l’année dernière, la mise en place du Festival du Livre, des Concerts de l’Ermitage, de « Si Font Romeu m’était conté » et les journées du patrimoine en septembre. Du 10 au 19 juin 2016 l’OCP va remettre au goût du jour les journées culturelles qui vont programmer Musique, Danse, Peinture et ateliers pour  enfants sur le thème du Flamenco avec un concert du guitariste flamenco français Pedro Soler (photo ci-contre).

Ci dessous les membres de l'OCP lors de l'Assemblée Générale

AG Capture

 

001statueL’assemblée générale de l’Office de la Culture et du Patrimoine aura lieu le mercredi 6 avril 2016 à 19 heures à la mairie de Font-Romeu Odeillo Via.

Ordre du jour :

- bilan financier et moral 2015,
- renouvellement des cotisations,
- processus de réception des dossiers de subvention des diverses associations,
- renouvellement de bureau,
- objectifs de l’OCP 2016,
- questions diverses

patrick barbusciaL’auteur Patrick Barbuscia appelé « le Trinacrien », mot désuet employé par Homère et Virgile signifiant « le Sicilien », viendra mercredi 24 février évoquer l’histoire de cette île. Il insistera sur l’immigration sicilienne dans le monde à partir des grandes célébrités comme Frank Sinatra, Roberto Alagna, Al Pacino…Rendez-vous à la salle de conférence à côté de l’office du tourisme à partir de 14 heures.

Conférence d’une durée de 1h30. Ensuite, vous pourrez rencontrer l’auteur et lui faire dédicacer l’un de ces trois derniers polars à la Médiathèque : « on ne badine pas avec la mort », «  guifa  »et « mission Trinacria » publiés par les presses du Midi jusqu’à 17 heures.

Il n’y a pas qu’avec les livres que l’on peut s’évader, écouter « le Trinacrien » nous transporte, embarquement pour la Sicile, dépaysement garanti !

Entrée libre et gratuite

Diapositive0Ombre et lumière est le thème de l’exposition de photographies présentée à partir du lundi 15 février 2016 par le groupe photos de Pyrénées Catalanes à la Médiathèque de Font Romeu.

Renseignements auprès de Vanessa au 0468303488

Le rideau de la Saison Cerdane s’est levé le 16 octobre au Casino de Font Romeu avec Monsieur de Pourceaugnac de Molière.  La FOL représentée par Philippe Coulanges a assuré la partie technique et c’est la compagnie du théâtre de l’Eventail venue d’Orléans qui a présenté cette comédie.

Débutée à 18h30 la représentation a permis au public de venir en famille. En effet les spectacles de la Charte Cerdane, tout public, s’adressent par conséquent aux familles. Avec cette pièce peu connue de Molière, utilisant le procédé comique du provincial ridicule avec des masques et des jeux de scène carnavalesques, adultes et enfants ont apprécié ce divertissement culturel présenté juste avant les vacances de Toussaint.

Le programme de la  Charte Cerdane comprend 7 spectacles jusqu’au 10 juin et reviendra à Font Romeu le 26 mai avec « Perrault ça cartoon » pour les 4ème rencontres de théâtre jeune public de Cerdagne.

001carte cerdane 002carte cerdane 003carte cerdane 004carte cerdane

001charteLe rideau de la Saison Cerdane se lève le 16 octobre au Casino de Font Romeu avec Monsieur de Pourceaugnac de Molière.  Cette représentation débutera à 18h30 afin de permettre au plus grand nombre d’y assister. La Charte Cerdane propose des spectacles familiaux de qualité, comme ce premier rendez-vous juste avant les vacances de Toussaint, avec des tarifs particulièrement abordables.

Dans cette comédie accessible dès 7 ans, souvent étudiée par les collégiens, Molière crée un formidable jeu de théâtre dans le théâtre. Il utilise le procédé comique du provincial ridicule qu’il reprendra un an plus tard dans le Bourgeois Gentilhomme. Dans ses pièces Molière fait tomber Les masques et de l’illusion avec des personnages aux allures carnavalesques.

Rappel de l’histoire : à Paris, Eraste et Julie sont épris l’un de l’autre, mais le père de Julie, Oronte a décidé de la marier à un avocat de Limoges, Monsieur de Pourceaugnac. Ce n’est pas qu’il le connaisse, il a simplement entendu dire qu’il était un peu plus fortuné qu’Eraste...

Tarif plein : 10 € - Réduit : 6 €
Moins de 18 ans : 5€ - Famille : 25 €
Programme Culturel de la Charte Intercommunale de Cerdagne, Association composée de 20 communes Cerdanes.
Réservation : 04 68 04 06 41
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Régulièrement le PNR propose des ‘Palabres d’aqui », des animations qui permettent aux habitants et vacanciers de découvrir les différentes facettes du patrimoine du parc. Le dernier samedi de septembre, à l’occasion de la sortie du livre d’André Durban « Les Bouillouses, hydroélectricité et le génie des hommes » aux éditions Talaia, c’est autour du barrage des Bouillouses que se sont rassemblés animateurs du PNR, professionnels et une cinquantaine de participants souhaitant en apprendre d’avantage sur cette construction extraordinaire.

Après avoir remercié pour leur accueil aux Bones Hores Viviane et Christian Lacoste, Christelle Frau a laissé la parole à André Durban. Ancien électricien responsable du barrage et des usines électriques qui a travaillé dès 1983 pour la SNCF puis jusqu’en 2006 pour la SHEM. Au-delà de ses compétences professionnelles, c’est après sa rencontre lors de l’édition du timbre 1er jour pour les 90 ans du train jaune avec Jacqueline Armengou et sa collection de documents que s’est révélée sa passion pour l’histoire de la construction des réalisations de la Compagnie de chemins de fer du Midi dans les années 1900.

Pendant plus d’une heure André a exposé la genèse de son livre, les circonstances qui l’ont amené à compiler des documents auprès d’ancien professionnels, de leurs descendants et de collectionneurs. Toute cette documentation privée a étoffé ce premier ouvrage et ses suivants qui concerneront l’histoire de l’usine de la Cassagne et la vie des contemporains de ces travaux.

La deuxième partie de l’après-midi a été active, autour et dans le barrage. Répartis en quatre groupes les participants ont pu échanger avec Sophie Lercaon chargée de com à ENGY qui a exposé les activités hydroélectriques de l’entreprise (ex SHEM) , André Durban qui a montré sur place les éléments des documents présentés, Paul Dumanoir  représentant une association de passionnés de trains qui a parlé de  la voie de chemin de fer installée sur le plateau afin de transporter les pierres pendant l’édification du barrage, boulons trouvés le matin même au détecteur de métaux à l’appui  et enfin Hervé Carmelez, chef de l’usine de la Cassagne qui a introduit les visiteurs dans les entrailles du barrage.

Une bien intéressante « Palabre » qui a permis en un après-midi de percevoir autrement ce barrage, son histoire, les hommes qui l’ont construit, entretenu depuis 100 ans et les installations électriques, alimentant le train Jaune, qui en découlent.

Si vous avez des documents à lui faire passez, contactez André Durban : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tel : 06 31 64 69 35 

005bouillouses 006bouillouses 011bouillouses
Lire la suite

001travauxComposé d’élus, de représentants d’associations et de passionnés de culture, le conseil d’administration de l’Office de la Culture et du Patrimoine s’est réuni cette semaine en présence du directeur de l’Office de Tourisme. Le bilan des actions menées, les reconductions, améliorations et projets à venir étaient à l’ordre du jour.

Le succès du mois Dali, des concerts classiques de l’Ermitage, des animations du Salon du Livre, des balades découvertes du lundi matin «  Si Font Romeu m’était conté » ont conforté les membres de la commission dans le choix de leurs actions. Les associations présentes ont également exposé le bilan de leurs animations et prévisions. A suivre entre autres projets ceux de Kéra sur le printemps de l’eau, les actions en faveur du Népal, le festival Elévation ou encore les balades spectacles au Musée sans Murs et une version neige de «  Si Font Romeu m’était conté » pour découvrir le patrimoine de Font Romeu avec des raquettes, un vaste programme !

Présidé efficacement par Olivia Westhead, l’OCP aspire à devenir référent en matière d’actions culturelles, d’en assurer la pérennité et mettre en lumière toutes les facettes du patrimoine de notre ville, qu’il soit bâtit, naturel ou humain.

004patrimoine 103patrimoine

Les journées du patrimoine sont chaque année l’opportunité de se balader au cœur des lieux remarquables de notre commune. Certains ne sont accessibles que pendant ces occasions d’autres plus ouverts sont  enrichis des exposés et explications proposés par les bénévoles qui animent et contribuent à leur entretien au sein d’associations culturelles.

Cette année, c’est sous un soleil radieux que le public a été au rendez-vous. D’abord, l’occasion de visiter, samedi matin, la nouvelle école de Font-Romeu Odeillo Via, justement baptisée « Ecole du Soleil ». Puis le  circuit artistique a débuté au Grand Hôtel, résidence privée, où Jacques Leglu au nom des « Amis du Grand Hôtel » a ouvert les portes de ce monument unique.

En passant par le Musée sans Murs et guidé autour de ses sculptures par Martine Wojtecky, les participants ont pu découvrir les nouvelles acquisitions de cette belle collection : l’Araignée, l’Homme aux Energies Renouvelables, le majestueux  Cheval de fer, au plus haut point de la visite, jusqu’à la toute dernière installée la fameuse « Porteuse d’eau et le Pèlerin », réalisation de Philippe Lavaill, artiste catalan réputé ayant travaillé 7 ans auprès de Dali.

Arrivés à la chapelle de l'Ermitage c’est Paul Giles, passionné par son patrimoine baroque grand retable et Camaril, œuvres de Sunyer, qui a commenté la visite. Le public a pu apprécier le petit retable, Saint Joseph, rénové ainsi que les travaux d’entretien de la chapelle réalisés grâce aux actions des « Amis de la Chapelle ».

Pour clore en musique ces journées, le très joli concert à la viole de gambe, donné par Roland Kern, en l'église Sainte Colombe de Via a été remarqué pour son originalité. Les auditeurs ont pu également y découvrir les  travaux d’aménagement réalisé dans cette chapelle par chantier d’insertion depuis les journées du patrimoine 2014.

Pour cette édition 2015, les nombreux visiteurs sur les deux journées ont été charmés par l'accueil et la qualité des diverses manifestations offertes et mises en place par l'Office Municipal de la Culture et du Patrimoine !

Lire la suite...

014statut« La Porteuse d’eau et le Pèlerin », dernière acquisition du Musée sans Murs, offre une pièce majestueuse de Philippe Lavail, artiste catalan réputé, au patrimoine culturel et historique de notre ville

Telle une croix qui indique une halte sur la route du pèlerin, témoin du maintenant entre l’histoire de l’ermitage et son développement à venir, « la Porteuse d’eau et le Pèlerin », œuvre contemporaine de Philippe Lavail pose, ici, le présent.

Sur la carte postale de ce lieu particulier où l’accueil des pèlerins en chemin spirituel constitua les prémices de l’activité touristique. Où la flamme olympique fut déposée en 1968 sur le chemin de Grenoble précédant ainsi athlètes et champions venus du monde entier parfaire leur condition physique. A l’endroit même de la naissance de Font Romeu, à égale distance de Rome et Saint Jacques de Compostelle, figurative, verticale, structurée en croix avec une jarre d’eau en son centre, la sculpture en métal constellée de coquilles lumineuses nous interroge sur la symbolique de  l’eau.

Le sentier forestier emprunté par les habitants d’Odeillo pour rejoindre leur « Moreneta » au plus près de la source, s’est transformé en la galerie d’art la plus haute d’Europe. Au départ de la ville, le Musée sans Murs jalonné d’œuvres d’art, invite les randonneurs visiteurs au recueillement et à  la spiritualité jusqu’à cette dernière pièce installée devant l’ermitage.

Pour son inauguration, l’association du Musée sans Murs a rassemblé autour de l’artiste, les représentants de l’association des Amis de la Chapelle représentée par Paul Giles, Jean Parent instigateur du projet d’aménagement du lieu et, invité de marque s’il en est, Monseigneur Turini, évêque de Perpignan, qui a béni la statue et la fontaine du pèlerin toute proche.

Jean Louis Démelin a insisté sur la catalinité de ce lieu recherché des habitants des deux versants Pyrénéens. Puis il a remercié le chantier d’insertion pour la restauration de la fontaine et l’installation de la statue, les amis de la chapelle pour l’entretien et les rénovations du bâtiment et de ses œuvres baroques, les paroissiens et prêtres garants de la flamme de spiritualité, Monseigneur Turini et Don François pour leur présence et Philippe Lavail pour cette majestueuse création.

 Philippe Lavail  a ensuite commenté son travail. Séduit par le concept d'un espace sans murs, il a laissé parler son cœur afin d’intégrer  le maillon manquant aux réalisations existantes. Cette œuvre, déjà très photographiée,  complète également en son  point le plus haut la ligne d’Andorre à Canet en Méditerranée formée par l’implantation des créations de cet artiste réputé qui a longtemps travaillé auprès de Dali.

Paul Giles, au nom des Amis de la Chapelle a souligné l’ampleur de travaux débutés en 1994 et dont la prochaine étape comportera la rénovation des œuvres de Sunyer, le retable baroque et le merveilleux Camaril. A côté de ce patrimoine remarquable, le projet d’aménagement des bâtiments en hôtel de luxe comportant une école de cuisine dirigée par le chef étoilé Gilles Goujon a été présenté à l’assemblée par Jean Parent. Enfin Monseigneur Turini a béni la fontaine ornée des clés de Saint Pierre et « la Porteuse d’eau et le Pèlerin », cette nouvelle pièce d’art offerte au patrimoine culturel et historique de notre ville.

Lire la suite...

Le ciné-club “LES AMIS DU CINEMA” ouvrira la saison 2015-2016 le 18 septembre. A cette occasion nous rappelons que notre association, en tant qu’adhérente à la Fédération des Ciné Clubs Méditerranéens, vise à “promouvoir l'art cinématographique et plus spécifiquement les œuvres de qualités récentes ou du patrimoine” et “défendre un cinéma qui est peu programmé en exploitation commerciale”.

Nous proposons une programmation comprenant 14 films que nous avons voulu diversifiée quant au genre (comédie, drame, polar, aventure, Histoire, poésie, problèmes de société, documentaire). Signalons en particulier la trilogie historique remarquable A. Coarti: “WELCOME IN VIENNA” dont nous présenterons début 2016 le 3ième volet en séance ordinaire après une séance hors pogramme dédiée aux 2 premières parties (chacun des trois films de la trilogie est visible indépendamment).

Notons aussi que plusieurs séances  sont prévues en collaboration avec d'autres associations sur des thématiques en accord avec leur vocation : environnement, art, …

Nous avons pensé aux jeunes avec “COMME UN LION” de Samuel Collardey, un récit qui raconte l’aventure d'un adolescent projeté dans le monde du football.

Enfin il convient de rappeler que notre ciné-club fonctionne avec le soutien d'une subvention communale (nous remercions le conseil municipal de Font-Romeu), mais aussi et essentiellement grâce aux cotisations. La conséquence est claire: en cette période de difficultés budgétaires, la part des cotisations, bien sûr liée aux nombre des adhérents, est primordiale quant à la survie du  ciné-club.

Donc nous exhortons les personnes intéressées par le maintien cette activité culturelle, à adhérer et à faire adhérer aux “AMIS DU CINEMA”.

002ermitageTout l’été une visite guidée de la chapelle de l’ermitage a été proposée deux fois par semaine par Paul Giles admiratif de des pièces d’art constituées du retable de Joseph Sunyer et du merveilleux Camaril, proches et pourtant souvent mal connues des autochtones. A l’abandon de nombreuses années, l’association des amis de la chapelle  a entrepris de réhabiliter, restaurer et entretenir cette pièce majeure du patrimoine romeufontain.

C’est l’élan et le mouvement exprimés dans les sculptures et bas-reliefs qui caractérisent le génie de l’œuvre de Sunyer. Sculptés dans le bois massif, sublimés par le travail des doreurs et peintres, les couleurs chatoyantes des statues du Camaril en sont la marque authentique. Les peintures appliquées  sur une feuille d’or puis finement grattées à la plume par les artistes ont été conservées intactes grâce à l’obscurité de l’endroit. Cette facture originale en fait l’un des plus remarquables Camaril existant à ce jour.  Bien caché ce chef d’œuvre a été protégé des convoitises.

C’est avec passion que Paul présente ces trésors baroques et raconte l’histoire du lieu. Remontant à la source païenne et le culte de la déesse Cybèle, jusqu’à la découverte de la statue enterrée et la création de Font Romeu, plus de XX siècles sont parcourus. Au travers de ces réalisations ornementales se retrouvent les témoignages d’une culture  religieuse, pastorale et locale. Lors de ces visites, le public a le privilège d’observer de près les éléments de décorations habituellement fermés et d’apprécier l’avancement des travaux de restauration. Ensuite, un don à l’association des Amis de la Chapelle leur permet d’être partie prenante dans la conservation de ce patrimoine d’art sacré qu’ils ont su apprécier.

Il y a une visite aujourd’hui et tous les lundis et vendredi à 16h jusqu’à mi-septembre.

Lire la suite
Haut de page